Le meilleur du Comics

Le Chef d’œuvre d'Alan Moore et David Lloyd.

Une guerre nucléaire éclate dans les années 80, l'Afrique, l'Europe et les Etats-Unis sont réduites en cendres. Le Royaume-Uni, s'il a été épargné par les bombardements, subit les conséquences du dérèglement climatique.

Dans une ambiance post-apocalyptique, le chaos règne. Le parti fasciste Norsefire prend le pouvoir et veut rétablir l'ordre à tout  prix. Il commence une épuration ethnique, politique et sociale.

En 1997, un mystérieux personnage masqué fait son apparition : "V". Celui-ci porte le masque de Guy Fawkes (Au début du XVIème siècle Guy Fawkes organise la conspiration des poudres, un attentat visant Jacques 1er d'Angleterre et le Parlement anglais). "V" se lance dans plusieurs opérations pour ébranler le pouvoir, à commencer par le dynamitage du Palais de Westminster. Il sauve et recueille Evey, une jeune fille condamnée à mort. Ensemble ils poursuivront leurs attaques sur les lieux du pouvoir mais aussi en assassinant froidement les membres proches du gouvernement.

"V pour Vendetta" est un chef d’œuvre. Le génie créatif d'Alan Moore donne une histoire palpitante qu'on dévore sans s'arrêter.

Alan Moore et David Lloyd

V pour Vendetta

Cette œuvre magistrale d'Alan Moore et Dave Gibbons nous plonge dans une uchronie introduite par le Dr Manhattan, un être omniscient et omnipotent issu d'un accident nucléaire en 1960. Nous suivons plusieurs héros, hommes ordinaires dépassés par leur statut en proie au doute, à la corruption et au bien fondé de leurs agissements.

Avec l'aide du Dr Manhattan les Etats-Unis remportent la guerre du Vietnam, ce qui permet la réélection de Nixon jusqu'en 1985, date à laquelle l'histoire débute.

La guerre froide est à son paroxysme, la guerre nucléaire est proche. Un ancien justicier nommé "Le Comédien" est assassiné. Rorschach, le dernier héros encore en activité, mène l'enquête.

Alan Moore nous livre une histoire de super-héros sans pouvoir (sauf pour le Dr Manhattan) où les thèmes du sens de la vie et du chaos reviennent souvent. Les douze chapitres de l'histoire s'ouvrent par l'image d'une horloge qui avance et se rapproche de minuit, métaphore du temps avançant vers la fin du monde.

Le scénario en plus d'être passionnant est construit sur un entremêlement d'histoires et de destins. En suivant l'enquête de Rorschach nous en apprenons plus sur les différents anciens héros, leurs motivations et les raisons qui les ont poussés à revenir à une vie "normale".

Une petite pépite à posséder dans sa bibliothèque.

Alan Moore et Dave Gibbons

Watchmen

En 2019, à Noël,  une chaine de téléréalité (Ophis) décide de cloner Jésus-Christ à partir du Saint Suaire. En direct à la télévision, Gwen, une jeune fille vierge donne ainsi naissance au premier enfant cloné : Chris. 

Plusieurs groupes vont alors s'opposer : les fans de l'émission, ceux voulant libérer Chris et enfin les adorateurs religieux. Chris grandira sous les projecteurs jusqu'à devenir une star de Punk Rock.

Sean Murphy est un auteur qui a participé à plusieurs projets d'envergure avec des Maîtres du Comics (Grant Morrison, Scott Snyder). Pour son 2ème projet solo (après un très bon "Off Road"), Sean nous livre un récit poignant, dans un monde où les chaines de télévision sont prêtes à tout pour faire de l'audience, critiquant ainsi la "télé poubelle" et surtout les dérives religieuses. Les planches de l'album sont incroyables, le trait de Sean est d'une minutie épatante, tout en noir et blanc avec un magnifique travail d'encrage. La musique est évidemment au cœur de l'album.  Les rebondissements ne laissent aucun temps mort jusqu'à une conclusion d'une logique implacable.

Sean Murphy

Punk Rock Jesus

Alan Moore et David Campbell nous plongent dans l'affaire de Jack L'éventreur.

Dans l'Angleterre victorienne, le duc de Clarence (petit-fils de la reine Victoria) épouse en secret une vendeuse de l'East End : Annie Crook. De leur union naîtra un enfant. Pour étouffer l'affaire le duc est éloigné de Londres et Annie Crook est envoyée dans un asile d'aliénés.

Un groupe de prostituées, amies d'Annie, tentent de profiter de la situation. La reine, pour étouffer le scandale, demande alors au médecin royal, Sir William Gull, de les réduire au silence...

Le Dr Gull est habité par des visions mystiques. Il pense que l'histoire de l'humanité est une lutte constante que mènent les hommes pour empêcher les femmes d'accéder au pouvoir; pouvoir qu'elles détenaient dans les sociétés préhistoriques. Il fait souvent appel à d'anciens mythes et s'en servira pour justifier sa mission confiée par la reine.

Le génie d'Alan Moore s'exprime de nouveau et nous offre une peinture détaillée de la société anglaise sous l'ère victorienne en menant une réflexion poussée sur la place de la femme à travers les âges.  L'auteur tire son intrigue de la théorie selon laquelle les meurtres feraient partie d'une conspiration maçonnique pour dissimuler un enfant illégitime.

Bien que ne croyant pas en cette théorie, Alan Moore explique en postface de l'album qu'il y a trouvé un point de départ intéressant pour l'intrigue. Les deux auteurs ont fait beaucoup de recherches pour dépeindre au mieux la société anglaise de l'époque. Ils apportent un éclairage à la lecture sur les scènes tirées de leur recherches et celles qui sont fictives. Alan Moore présente ainsi une critique personnelle de la société anglaise de la fin du XIXème  siècle .

Alan Moore et David Campbell

From Hell

"We all could go insane with just one bad day "

L'un des meilleurs albums du Chevalier Noir.

The Killing Joke est un combat psychologique entre Batman et son ennemi juré, le Joker. Celui-ci veut prouver à Batman et au commissaire Gordon que n'importe qui peut devenir fou après "une mauvaise journée". Il va donc attaquer la fille du commissaire en lui tirant dessus. Barbara restera paralysée. Celle qui fut Batgirl deviendra alors le personnage d'Oracle qui aide dans l'ombre Batman. Le Joker enlève alors le commissaire et l'enferme dans un parc d'attractions qu'il a transformé pour le torturer psychologiquement.

L'histoire écrite par Alan Moore est devenue culte pour les amateurs des histoires de Batman. Le lecteur découvre l'une des origines possibles du Joker alors que celui-ci ne cesse d'inventer un passé différent à chaque fois qu'il en a l'occasion.

L'album parfait pour découvrir la folie du Joker.

Alan Moore et Brian Bolland

Batman - The Killing Joke

Cet album, scénarisé par Brian Azzarello, nous fait découvrir Jonny  Frost un voyou de petit envergure qui rêve de laisser son nom dans l'histoire de Gotham.

Alors que le Joker est relâché de l'asile d'Arkham, Jonny deviendra son homme à tout faire. Le Joker n'a qu'un but : reprendre le contrôle de son territoire que se sont partagé ses anciens collaborateurs.

Voici un album qui se démarque des autres récits confrontant le Joker à Batman puisque nous suivons entièrement le Joker vu par un personnage proche de lui. Brian Azzarello nous fait entrer dans la psyché du Joker par l'intermédiaire de Jonny Frost qui ne cesse de vouloir comprendre les agissements de son nouveau patron.

Au dessin, Lee Bermejo nous livre un magnifique album. Son dessin très réaliste fait de Joker l'un des plus beaux albums de  l'univers de Batman.

Joker est indispensable pour tous les amateurs de Comics.

Brian Azzarello et Lee Bermejo

Joker

Alors que le neveu de Carmine Falcone, parrain de la pègre de Gotham City, est assassiné, Batman, le commissaire Gordon et le jeune procureur Harvey Dent signent un pacte pour nettoyer la ville de la mafia. Seule condition : toujours respecter la loi.

Ils sont sur la piste d'un tueur en série qui signe ses crimes sous le nom d'Holiday, celui-ci tuant les jours de fêtes.

Cet album avec "Batman - Année 1" et "Batman - Amère Victoire", en plus d'être excellents, constituent une très bonne porte d'entrée pour celles et ceux qui souhaitent découvrir les aventures du Chevalier Noir.

Jean-Charles Krahen et Patrick Jusseaume

Batman - Un long Halloween

Old Man Logan nous plonge dans un univers où les X-men ont disparu. Logan s'est retiré avec sa famille dans un ranch reculé sur le territoire nommé Hulkland. En effet, les Etats-Unis sont divisés en plusieurs territoires sous la coupe d'Hulk, Kingpin, Dr Doom et Red Skull est le président. Logan n'arrive plus à payer le loyer qu'il doit à la famille d'Hulk. Logan refusant d'utiliser ses griffes, il est constamment harcelé et sa famille est menacée.

Il accepte alors d'aider Hawk Eye devenu aveugle pour livrer un colis à New Babylone, la capitale.

Mark Millar, l'une des références du monde du Comics nous livre un incroyable récit post-apocalyptique. Dans ce Road Trip digne de Mad Max, nous suivons Logan et Hawk Eye dans leur quête, plongés dans un monde chaotique devenu sans foi ni loi où seule existe la loi du plus fort.

De par sa violence crue, Old Man Logan n'est pas à destination des plus jeunes. Cependant les amateurs de Comics et de récits post-apocalyptiques seront comblés. 

Les péripéties s'enchainent page après page, le rythme haletant  fait que l'on ne décroche pas de la première à la dernière page. Du grand art.

Mark Millar et Steve McNiven

Old Man Logan

BD et Compagnie - 71 rue de Lourmel 75015 Paris - Tél 09.81.87.06.30