Le dîner

Le dîner

De Herman Koch
Traduit par Isabelle Rosselin
Indisponible sur notre site Indisponible sur notre site
mardi 17 octobre 2017 5 étoiles

Deux couples ont rendez-vous dans un restaurant chic et branché d'Amsterdam. Paul et Claire s'y rendent à reculons. C'est Serge qui a choisi le jour, l'heure et le lieu, Serge, le frère de Paul, Serge, populaire, admiré, Serge, propriétaire d'une vaste demeure dans le Périgord Serge, mari de la belle Babette, père comblé qui a poussé la générosité jusqu'à adopter Beau en Afrique, Serge qui a tout réussi, Serge, futur Premier ministre des Pays-Bas et Serge qui veut parler des enfants. Car les enfants ont fait quelque chose de grave. Paul le sait, il en a encore vu la preuve l'après-midi même en fouillant le portable de son fils unique, Michel, sur une vidéo qui ne laisse aucun doute. Mais le dîner s'éternise, Serge est au centre de toutes les attentions, la cuisine minimaliste agace Paul, le gérant donne de longues explications sur chaque plat et le sujet des enfants, attendu et redouté, tarde à être abordé. La tension monte.

[Lire la suite ...]


Chercher midi à quatorze heures
dimanche 15 octobre 2017 4 étoiles

Emploi du temps surchargé pour Stephanie Plum, la chasseuse de primes la moins douée du New-Jersey. En plus de son boulot pour l'agence de cautionnement de son cousin Vinnie, elle se retrouve avec un ado à charge et une mission de protection d'une star de la chanson sur le retour avec le beau Ranger. Sans parler des cadavres qui jalonnent son chemin, du butin d'un casse qui serait caché quelque part dans la maison de Morelli et de Lula qui s'est mis en tête d'épouser Hank !

Toujours beaucoup d'humour, un rythme trépident, des situations rocambolesques et des personnages détonants. Cette quatorzième aventure de Stephanie Plum est bien dans la la lignée de cette série loufoque qui ne se prend pas au sérieux. C'est toujours agréable à lire, un moment de détente et de franche rigolade. Bien sûr, au bout de quatorze opus, on aimerait voir une évolution, surtout dans la situation amoureuse de Stephanie qui n'en finit pas d'hésiter entre Morelli et Ranger. Mais Janet Evanovich semble vouloir faire durer les choses, sans doute pour exploiter son filon le plus longtemps possible. Qu'à cela ne tienne, on aime retrouver ce petit monde de déjantés et on en redemande !


La maison de l'Arbre joueur

La maison de l'Arbre joueur

De Lian Hearn
Traduit par Philippe Giraudon
Indisponible sur notre site Indisponible sur notre site
samedi 14 octobre 2017 4 étoiles

Commercer avec les étrangers ou les chasser du pays, accepter les lois du shogunat Tokugawa ou rétablir le pouvoir de l'Empereur...En ce milieu du XIXè siècle, le Japon n'est pas unifié, chaque domaine protège ses frontières et sa jeunesse est prête à se battre jusqu'à la mort pour conserver ses prérogatives. C'est dans un petit village du Chōshū que vit Tsuru, fille cadette d'un médecin très apprécié. Assistante très douée de son père, elle se rêve médecin mais sa condition de femme la laisse à la porte des études. Malgré sa frustration, elle a la chance d'avoir un père tolérant et ouvert d'esprit qui ne lui impose pas un mari. Elle choisit donc de s'unir à Makino qui veut lui aussi être médecin. Ensemble, ils quittent le Chōshū et suivent les samouraïs du domaine dans leurs batailles. Makino devient médecin militaire, Tsuru l'assiste et s'occupe de ses propres patients, les ''fous'' dont personne ne veut se charger, jusqu'à ce qu'il la renvoie chez ses parents, ne voulant pas s'exposer aux moqueries des soldats. Tsuru se rebelle. Sur l'impulsion d'un de ses patients, un peintre fantasque dont elle soigne la dépression, elle se travestit en homme et sous son déguisement se fait une clientèle fidèle. C'est le début d'une nouvelle vie dans un pays en pleine mutation où les codes sont en train de changer. Aussi, allant jusqu'au bout de sa révolte personnelle, la jeune fille cède à la passion et commet un terrible adultère. Si la culpabilité ne peut troubler son intense bonheur, c'est la guerre civile qui viendra interrompre son histoire d'amour. Sans nouvelle de son amant que tous disent mort, elle retourne chez ses parents où Makino finit par venir la chercher. Ils partent à Nagasaki où il parfait ses connaissances dans l'école de médecine fondée par le hollandais Pompe. Si le chemin est encore long jusqu'à l'avènement d'un nouveau Japon, si les grands du pays n'ont pas encore fait leur choix entre le repli sur soi et l'ouverture sur le monde, rien ne peut empêcher l'avancée du progrès. Le sabre se fait supplanter par les armes à feu introduites par les étrangers, la médecine profite des progrès techniques venues d'Occident et s'adapte aux nouvelles blessures de guerre. Tsuru vit cette période de profondes mutations partagée entre terreur et espoir.

[Lire la suite ...]


La pierre de vie

La pierre de vie

De Edith Pargeter
Traduit par Annick Le Goyat
Indisponible sur notre site Indisponible sur notre site
jeudi 12 octobre 2017 5 étoiles

En cette année 1200, le siècle est naissant et Harry Talvace a 15 ans à peine lorsqu'il fuit le domaine familial, accusé à tort d'avoir braconné sur les terres du verdier royal. Fils cadet d'un seigneur local, il aurait pu s'en sortir avec une simple réprimande, au contraire d'Adam, son meilleur ami, son frère de lait, fils de serf et condamné à se faire trancher la main. Révolté par une telle injustice, Harry se réfugie à Paris avec Adam et ensemble ils entrent au service du maître maçon de Notre-Dame. Initié au travail de la pierre par le père d'Adam, Harry est un élève doué qui attire l'attention de Ralf Isambard, seigneur de Parfois. De retour des croisades, il souhaite retrouver ses terres et y faire bâtir une église. Un défi extraordinaire pour le jeune tailleur de pierre qui a là l'occasion d'imaginer et de créer une œuvre de sa conception sur le papier à sa réalisation en pierre et en verre. Mais l'époque est troublée, Parfois est à la frontière du Pays de Galle où la révolte couve. Le chantier est sans cesse attaqué par des gallois décidé à provoqué le seigneur de Parfois fidèle à Jean sans Terre, roi contesté qui de son côté ne pense qu'à récupérer la Normandie reconquise par les français. Pendant que les seigneurs guerroient, Harry ne pense qu'à son église et à son épouse adorée qui porte le fruit de leur amour. Pourtant, il va être mêlé à l'hostilité que se vouent Isambard et son ennemi gallois Llewelyn. Encore une fois, son sens aigu de la justice l'amène à faire un choix douloureux mais Harry est de ces hommes prêts à sacrifier leur bonheur pour un idéal.

[Lire la suite ...]


EbookFin de série

Fin de série

Christian Rauth
Indisponible sur notre site Indisponible sur notre site
mardi 10 octobre 2017 4 étoiles

Ça va fort pour Rob Marin. Il est grand, il est beau, il plaît aux femmes et il est l'inspecteur Garcia, récurrent dans la série policière Palma Monti avec dans le rôle titre Eddy Ordo, LA star du petit écran en France. L'action se déroule à Marseille, ville où il a pris ses habitudes, tout en profitant de la vie parisienne les jours de relâche. Et puis, pour ne rien gâcher, Lucas Kalou, son meilleur ami va faire partie du casting. Cet acteur underground, acculé par les dettes depuis l'échec du film qu'il a produit, apportera, il en est sûr, du sang neuf à la série préférée de la ménagère de moins de 50 ans. Son rôle est facile. Lucas doit s'introduire dans le commissariat pour libérer son frère, s'emparer de l'arme d'une fliquette, tuer Monti et, pour finir, se tirer une balle dans la tête. Oui mais voilà, lors des répétitions, la scène est si parfaitement jouée que les deux acteurs ne se relèvent pas. L'arme était chargée ! Tout droit venu de Paris, le directeur national de la police Edmond Picot conclut, un peu trop vite au goût de Rob, au meurtre suivi d'un suicide. L'acteur ne peut pas croire que son ami est un meurtrier. Faute de vedette, la série s'arrête et Rob, au chômage, décide de mener sa propre enquête pour blanchir Lucas. Le flic de télé se frotte à la réalité du terrain, le choc est rude mais l'inspecteur Gabriel Plume, jeune policier marseillais, partage sa conviction et lui donne un coup de main dans son enquête.

''Monti, j'écoute !''. L'histoire ne dit pas si, à l'instar de Roger Hanin dans Navarro, Eddy Ordo répondait ainsi au téléphone...D'ailleurs faut-il seulement chercher des similitudes entre l'acteur pied-noir et son double de papier ? Ou entre l'inspecteur Garcia et René Auquelin, le célèbre mulet qui a fait les beaux jours de TF1dans les années 90. Sauf que Christian Rauth s'est bien sûr basé sur sa connaissance des séries télé et sa longue expérience de ce milieu pour concocter un petit polar bien sympathique qui ne se prend pas au sérieux malgré un scénario bien ficelé, une intrigue qui tient la route et une galerie de personnages hauts en couleurs. Qui pourrait mieux qu'un acteur qui a joué un rôle de flic écrire sur un acteur qui joue un rôle de flic ? Tout y est ! Les coulisses, la régie, les ego à ménager, les rivalités, la belle vie, le succès avec les femmes, l'argent, la célébrité, mais aussi la peur de se retrouver sur le carreau quand la série s'arrête. Mais son Rob Marin n'est pas seulement un acteur à succès, c'est aussi un mec bien, un ami fidèle prêt à tout pour réhabiliter la mémoire de celui qu'on accuse à tort. Et le voilà confronté à la réalité du métier de flic où rien ne se passe comme à la télé. Dans la vraie vie, il faut des preuves, des ordres, des mandats. Dans la vraie vie les coups de feu sont mortels.
Passant de la gouaille marseillaise au Paris des petits bistrots et des filles de joie, Christian Rauth promène son héros dans une enquête qui va le conduire à feuilleter les pages les plus sombres de l'Histoire. Le rythme est enlevé, l'humour omniprésent. Un polar rafraîchissant et vraiment très réussi, le duo Marin-Plume fonctionne à merveille dans cette histoire de vengeance et surtout d'amitié. À découvrir !